L’œuf poché

Print Friendly, PDF & Email

Tout simplement sur une tranche de pain grillé, sur une salade accompagné de lardons, sur une pomme de terre, dans une soupe à l’ail ou même à la vigneronne, autrement dit cuit dans du vin rouge, un délice !

Préparation (préparation + cuisson) : quelques minutes
Niveau de difficulté : Facile après quelques essais
Coût : Faible

des gros œufs vraiment très frais
vinaigre
gros sel

La méthode du Léon

On commence par faire bouillir de l’eau avec du vinaigre et du gros sel jusqu’à une bonne grosse ébullition. Alors, on baisse le feu pour avoir un léger frémissement.
Pendant ce temps, on prépare les œufs. On les casse individuellement dans de petits bols ou de petits récipients voire des tasses. L’idéal, ce sont des bolées de cidre.
On verse alors délicatement et lentement l’œuf dans l’eau frémissante. Le blanc coagule dès qu’il est en contact avec l’eau. En faisant lentement, on arrive à faire une couche de blanc coagulé sur lequel on dépose le jaune. Puis, on replie le blanc sur le jaune pour l’enfermer à l’aide de 2 cuillères.
Après 2 ou 3 minutes de cuisson, on sort l’œuf avec une écumoire et on le dépose sur du papier absorbant.

Expertise : Pour avoir une démonstration, demandez à Vincent, c’est un expert !