Un saut en Slovaquie

Nous ne sommes pas très loin de la Slovaquie et avons prévu de faire une visite à Bratislava.

Le plus simple d’ici (Hegyko) c’est de repasser en Autriche pour ensuite arriver en Slovaquie. La route autrichienne nous fait suivre le Nieusierder See (le joli parc naturel).

Longer une énorme plantation d’éoliennes, à perte de vue.

Puis arriver en Slovaquie directement sur Bratislava.

C’est assez bizarre, c’est ON OFF, la campagne et d’un coup la ville. Pas de Banlieue. On arrive quasi directement sur l’UFO.

On se perd dans la ville, c’est plein de tramways, de bus, peu de voitures, des parkings dont on ne comprend pas si on peut y rentrer ou non. Ou des parkings sous-terrains dans lesquels on ne passe pas avec le Toy. bref, on se sent perdus et on retourne vers l’UFO. Ou un local sympathique nous dit en anglais de ne pas se garer là, que la police enlève les véhicules (ce que l’on pourra vérifier ensuite, c’était vrai). Donc parking à touristes, on se rend à l’UFO et prise de vertige en le regardant du bas, je préfère ne pas monter.

Restau bien sympa au bord du Danube, qui s’avère être le restaurant le plus ancien de la ville.

Nous décidons de monter à la tour Kamzik, tour télé sur une colline au dessus de la ville.

La montée est un havre de verdure après cette ville qui semble vieillotte, pourrie de pollution visuelle, il y a des panneaux publicitaires partout.

On y arrive, mais ne comprenant pas trop si on a le droit de se garer ou non, on ne reste pas non plus.

et on prend la route de Devin, château historique local. Pareil, la route est pourrie par les panneaux publicitaires.

Ensuite nous décidons de rentrer par la campagne, en contournant Bratislava.

J’avoue que je suis déçue, il y a 8 ans, nous avions fait une incursion en Slovaquie et avions été enchantés par les villes traversées, notamment konarmo

Nous n’avons rien vu de semblable sur cette visite. Le retour se fait par la traversée, une fois de plus, du Danube. lequel aura accompagné quasi toutes ces vacances.

Par la campagne Hongroise qui nous offre un splendide coucher de soleil.

et une erreur de notre gps nous amène à repasser près des éoliennes (il y avait plus court), mais le spectacle était assez surprenant avec de superbes couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.