Millau – Gorges de la Jonte

Il nous fallait quelques courses, nous avons donc pris la direction de Millau, par une petite route, et nous avons mis 1 heure pour faire 35 km ! C’était vraiment très joli.

A Millau, nous avons bien sur, été faire un tour vers le viaduc.

Les routes que nous empruntons sont magnifiques, il y a des petites fleurs partout sur les bords de route.

Retour à Pradines, ou nous sautons sur les motos pour aller vers les Gorges de la Jonte, voir du Tarn si on a le temps.

Je veux faire un arrêt photo, j’ai vu des vautours sur le coté. Je stoppe, et là je me rends compte que ma moto pisse l’essence, avec de la pression, je me retrouve arrosée, pantalon, chaussures, et ce qui part sur le moteur fume de suite ! je me suis dit qu’elle allait prendre feu !

C’est un serflex qui tient la durite d’arrivée d’essence après la pompe qui avait cassé net. Impossible de repartir dans réparation. Je dis à Gérard qu’on est à quelques km d’un village, qu’il pourrait aller voir, sais-t-on jamais.

Et je me retrouve sur le bord de la route à attendre, en plein soleil :(, à regarder les vautours tourner.

Mais çà marche ! une petite station essence lui trouve le serflex ! ouf !

Nous pouvons donc repartir, et j’ai droit à une grosse glace, j’ai attrapé un sacré coup de chaud.

Nous finissons donc les Gorges de la Jonte, abandonnons celles du Tarn, trop de temps perdu.

Retour au chalet le nez au vent, et le soir, nous sommes invités par nos voisins de chalet à une initiation astronomique, mais le ciel n’est pas top, ils ont du mal à localiser les « objets ». Je fais quelques essais de photos, le ciel est moins beau que la veille, j’abandonne assez vite aussi. J’ai malgré tout fait celle-ci :

Panoramique du chalet sous la voie lactée 🙂

à suivre….

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.